N26 : une visée internationale pour les années à venir

Lancé au début de l’année 2017, N26 est une célèbre néobanque d’origine allemande. Son implantation en France date de quelques mois seulement mais elle fait déjà partie des banques mobiles les plus prisées des internautes.

D’après son premier bilan, la néobanque serait en tête de liste comparée à Revolut et Orange Bank qui sont ses principaux concurrents. Avec plus d’1,5 million d’utilisateurs en Europe, elle décide d’étendre sa couverture vers d’autres pays.

Qu’en est-il de la France ? Quels sont les objectifs de la néobanque pour les années à venir ? Focus sur le bilan de N26 pour sa première année et les implantations qu’elle envisage de réaliser d’ici 2020.

La néobanque allemande sur le territoire français

Comme l’indique le site de Détective Banque, la néobanque a largement dépassé ses concurrents actuels. En effet, elle compte environ 500 000 clients contre 400 000 clients pour Revolut et 200 000 clients pour Orange Bank.

Si au bout de la première année d’implantation en France elle ne comptait que 200 000 clients, le changement de stratégie et sa réputation ont permis d’attirer le double de clients qu’elle possédait en seulement 8 mois.

Cette forte et rapide croissance donne l’espoir d’attirer encore plus d’abonnés sur les années à venir. Hormis l’arrivée de nouveaux clients, N26 bénéficie d’une forte activité de ses clients : en moyenne, un compte est utilisé 26 fois par mois.

Les objectifs de N26 d’ici 2020

La pure player N26 propose actuellement ses services aux pays européens. Néanmoins, elle envisage d’élargir sa zone de couverture et met déjà en place divers investissements et collaborations dans ce sens. A terme, elle souhaite atteindre les objectifs suivants d’ici 2020 :

Une augmentation du marché européen

N26 détient une part importante du marché européen. Cela ne l’empêche pas de vouloir attirer encore plus de clients. Avec sa récente croissance, elle souhaite notamment atteindre un objectif de 5 millions d’utilisateurs d’ici 2 ans.

Avec une stratégie axée sur le bouche à oreille, ses utilisateurs sont principalement âgés de 18 à 35 ans. N26 se focalise sur la France car il s’agit d’un pays à fort potentiel et où elle a déjà une belle réputation. C’est ainsi que la néobanque a décidé d’implanter un bureau sur le territoire français dont la demande de licence se fera avec l’aide d’un collaborateur local.

N26 s’implante aussi aux Etats Unis et au Royaume-Uni

Hormis son implantation en Europe, N26 convoite les marchés internationaux. Pour cela, elle compte élargir son offre pour être plus accessibles aux Etats Unis et au Royaume-Uni.

Il s’agit d’un projet nécessitant un investissement important, aussi la néobanque a mis en œuvre différentes levées de fond. Jusqu’à présent, elle a pu récolter près de 160 milliards de dollars pour atteindre son objectif.

En dehors de cela, les fonds collectés lui ont permis de développer son application mobile, à travers notamment l’amélioration des fonctionnalités utilisant l’intelligence artificielle qui sont très prisées des clients.

L’implantation au Etats-Unis est d’ailleurs prévue pour l’année prochaine mais la néobanque estime que cela sera un succès.

D’autres produits en vue

Mis à part l’attraction de nouveaux clients et l’implantation dans d’autres pays, N26 marque la fin d’année par la mise en place de nouveaux services. Elle a récemment annoncé l’arrivée de l’offre N26 Business Black. Il s’agit d’un service créé à destinations des auto-entrepreneurs qui sont souvent en déplacement. L’abonnement est possible à partir de 9,90 euros tous les mois. Il y a également l’Espace de gestion qui est mis à disposition du client pour l’administration de ses finances. Ce service comprend des sous-comptes qui peuvent être utilisés sous-formes de tirelires afin de faire des économies.



Laisser un commentaire