Comment travailler en portage salarial ?

Offrant plus de liberté que d’autres contacts, le portage salarial intéresse de nombreux cadres et de différentes entreprises. Basée sur le concept de travailleur libéral, cette forme de salariat engage les deux parties qui interagissent entre elles. Dans cet article, vous trouverez comment se passe un travail en portage salarial.

 

Trouver une entreprise qui accepte de porter un salarié

 

Une personne portée ne peut pas l’être s’il n’existe pas une entreprise de portage qui l’intègre parmi ses employés. Avant de bénéficier du titre de salarié porté, ce dernier se doit de trouver cette société et signer un contrat de portage.

 

Exercer un métier sans la supervision d’un supérieur hiérarchique peut s’avérer très difficile. Un salarié porté a l’obligation de disposer de compétences et d’expériences nécessaires dans son domaine d’expertise pour pouvoir mener à bien ses missions.

 

Si vous souhaitez avoir un contrat de portage salarial, il convient de bien maîtriser votre secteur d’activité. C’est uniquement de cette manière que cette forme de salariat aboutit à une réussite.

 

Le travail d’un salarié porté

 

Dans le contrat de portage salarial, le salarié porté n’a d’autres inquiétudes que son travail. Après l’entente avec la société de portage, le professionnel travaille tout seul et établit des stratégies afin d’atteindre son objectif.

 

Durant la réalisation de son travail, il a le droit de demander de l’aide à l’entreprise pour les services qu’il n’arrive pas à réaliser en même temps que ses obligations professionnelles. Il peut s’agir d’une assistance en communication ou autre type de prestation. Et ce, pour qu’il puisse se concentrer uniquement sur son travail.

 

Après une mission, un salarié porté a la possibilité de s’arrêter ou continuer avec un nouveau travail. À noter aussi qu’il gère son travail selon ses envies, ses préférences et sa disponibilité. Il a également l’avantage de suivre des formations spécialisées afin d’affuter ses techniques d’intervention.

 

La part de la société de portage

 

Comme cette forme de contrat allie l’entrepreneuriat au salariat, il ne peut pas marcher sans l’intervention de la société de portage. Cette dernière se charge de tous les aspects administratifs et juridiques relatifs au travail d’une personne porté.

 

En plus des aspects légaux, l’entreprise tient aussi la responsabilité de facturer les honoraires ou encaisser les factures à la place du salarié porté. En retour, elle s’occupe de rémunérer le professionnel selon les accords préalablement signés et en fonction du travail. Tous les frais de déplacement seront à la charge de la société.



Laisser un commentaire