Tout savoir sur les toits blancs

Les « Toits blancs » également appelés « Cool Roof » pour les anglophones sont des toits peints en blanc. Ces toit blancs sont conçus en vue d’économiser de l’énergie et de réduire les dépenses financières pour la climatisation. Cette technique est utilisée pour les toits des supermarchés Wall Mart aux États-Unis. De nos jours, les toits blancs commencent être très prisés surtout dans les bâtiments commerciaux.

Le principe

Le principe des « Toits blancs » consiste à peindre en blanc toute la surface de la toiture. Il est à noter que pour peindre le toit, il faut utiliser une peinture spéciale appelée peinture thermique et non une peinture ordinaire. En effet, la peinture thermique permet de réduire considérablement la chaleur apportée par le rayonnement solaire sur la toiture. Pendant les temps sombres et les saisons froides où la température est inférieure à 0°c, la peinture thermique évite la perte de chaleur par le toit, en formant un écran extérieur et garde la température d’intérieure constante. La technique des « Toits blancs » fait office d’une isolation thermique de la toiture.

Historique des toits blancs

La technique de la peinture thermique a été découverte par les chercheurs de l’organisme spatial américain NASA. Ces chercheurs ont développé cette technique pour les navettes spatiales qui vont aller dans l’espace. Etant donné que ces navettes sont exposées à de très forte chaleur lorsqu’elles vont naviguer vers l’espace, la peinture thermique permet donc d’économiser de l’énergie pour climatiser l’intérieur de la navette.

Les témoignages concernant les « toits blancs »

Aux Etats-Unis,  les « Toits blancs » ou « Cool Roof »  ont été certifiés comme étant le moyen le plus rapide et le moins coûteux pour combatte contre le changement climatique.
En France, une galerie marchande a opté pour la technique de « Toits blancs » en sollicitant les services d’une société française spécialisée dans le domaine. Les travaux  consistaient à peindre en blanc le toit de la galerie avec la peinture thermique sans modifier la charpente. Selon le responsable, une économie de 20.000 € a été réalisée sur les charges relatives à la climatisation et le chauffage, dès la première année de la mise en place du « Toits blancs » de la galerie.

Une technique simple et moins onéreuse

La technique des « Toits blancs » est très simple, il suffit d’engager des spécialistes tels que ce couvreur dans la Haute Garonne  pour peindre la toiture en blanc avec la peinture thermique, sans modifier la charpente de la toiture. A cet effet, comme en témoigne la galerie marchande en France, les dépenses relatives à l’énergie pour le chauffage et la climatisation du bâtiment seront réduites de 20%. De plus, la peinture de la toiture permet également de combler les microfissures de la toiture et par conséquent, prolonge sa durée de vie. La peinture thermique permet également de réduire les émissions des gaz à effet de serre (qui nuisent à la couche d’ozone) et assurer l’isolation thermique de la toiture.



Laisser un commentaire